Revue Études internationales

Logo Études internationales

La première revue scientifique francophone
en études internationales

Article

Retour au volume 50, numéro 2

Durkheim et les Relations internationales

Résumé

En revisitant la conception que se faisait Durkheim de la société moderne, j’utilise ce cadre pour examiner la société internationale contemporaine. Je compare et oppose la réponse de Durkheim à la modernité à celles d’autres théoriciens de la sociologie d’aujourd’hui. Durkheim est, de multiples manières, des plus prometteurs et pertinents pour le présent. Je cherche à comprendre pourquoi le type de solidarité qu’il envisageait ne s’est pas développé dans le monde moderne, tandis que l’on peut raisonnablement dire que les formes inclusives de solidarité sont presque partout déclinantes. À partir de cette analyse, je me tourne
vers la société internationale et je pose une série de questions sur la solidarité, son absence relative ou bien le fait qu’elle se manifeste en « agrégats » et ses conséquences sur les relations internationales.
Mots-clés : Durkheim, Relations internationales, solidarité, Badie

Abstract

I revisit Durkheim’s understanding of modern society and use his framework to examine contemporary international society. I compare and contrast Durkheim’s response to modernity with other sociological theorists of his day. Durkheim’s is in many ways the most promising and relevant to the present. I ask why the kind of solidarity he envisaged has not developed in the modern world, where arguably inclusive forms of solidarity are almost everywhere on the decline. Drawing on this analysis I turn to international society and ask a series of questions of solidarity, its relative absence, or lumpiness and their consequences for international relations.
Keywords : Durkheim, International relations, solidarity, Badie

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2008-2009 Université Laval.

zone administrateur