Revue Études internationales

Logo Études internationales

La première revue scientifique francophone
en études internationales


5 avril 2019

Félicitations aux gagnants du concours de recensions 2018-2019

Anne Gabrielle Ducharme, Sylvain Maechler et Grégoire Gayard remportent respectivement les 1er, 2e et 3e prix du concours de recensions ouvert en octobre dernier. Merci à  l'Agence universitaire de la francophonie (AUF) pour son appui!

Voici une brève présentation de nos gagnants ainsi que leurs recensions.

 Anne-Gabrielle Ducharme

1re place : Anne Gabrielle Ducharme, étudiante à la maîtrise en sciences politiques, Université McGill

  • Ouvrage recensé : Chernov Hwang Julien, 2018,Why Terrorists Quit. The Disengagement of Indonesian Jihadists, Ithaca, Cornell U. Press.
  • => Recension


Anne Gabrielle a complété une maîtrise en science politique à l’Université McGill, et plus récemment un contrat comme consultante junior en prévention du terrorisme au bureau régional de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) basé à Bangkok. Par le passé, elle s’est impliquée au sein de médias radio et écrits, où elle a pu développer sa passion pour la vulgarisation scientifique. Ses intérêts de recherche portent sur la place des médias au sein de régimes autoritaires, l’extrémisme violent et la psychologie sociale.

 Sylvain Maechler

2e place : Sylvain Maechler, assistant-Doctorant, Institut d’études politiques, historiques et internationales (IEPHI), Université de Lausanne, Suisse.

  • Ouvrage recensé : D'Auvergne Peter, 2018, Will Big Business Destroy Our Planet? Cambridge, Cambridge University Press.
  • => Recension

 

Sylvain Maechler est doctorant et assistant d’enseignement à l’Institut d'études politiques, historiques et internationales (IEPHI) de l’Université de Lausanne, en Suisse.

Ses principaux intérêts de recherche portent sur la relation entre capitalisme et crise écologique, et la gouvernance privée transnationale dans le domaine environnemental.

Sa thèse de doctorat se focalise sur les méthodes dites de « comptabilité du capital naturel », permettant de quantifier puis d’attribuer une valeur monétaire à la nature. Il explore différentes arènes qui développent et normalisent de telles méthodologies.

Grégoire Gayard 

3e place : Grégoire Gayard, Centre Thucydide, Université Paris II Panthéon-Assas

  • Ouvrage recensé : Johnson Craig, 2018, The Power of Cities in Global Climate Politics. Saviours, Supplicants or Agents of Change? Londres, Palgrave McMillan.
  • => Recension

 

Grégoire Gayard a complété en 2018 un doctorat de science politique à l’Université Panthéon-Assas Paris 2. Il est chercheur associé au Centre Thucydide. Sa thèse porte sur la projection internationale des entités fédérées et dresse une comparaison entre les politiques internationales du climat du Québec et de la région wallonne. Spécialiste des relations internationales, il s’intéresse au fédéralisme et à la paradiplomatie, et notamment à l’implication des collectivités locales et des entités fédérées dans la politique internationale de l’environnement.

 

 MERCI À NOTRE PARTENAIRE : 

 

 

 

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2008-2009 Université Laval.

zone administrateur